Les signes de la depression

Les signes de la depression

La dépression a plusieurs facettes, chacune avec ses dimensions.

La dépression doit être comprise en fonction de ces multiples facettes et dimensions.

 

Actuellement, la dépression est définie par les manuels diagnostiques (DM5 et CIM 10) par une liste de symptômes. Ces deux manuels diagnostiques représentent un système de codage très utile pour la recherche. Néanmoins, ils sont moins utiles pour la pratique, car ils limitent le spectre de la dépression à 9 symptômes. En outre, ces manuels n’expliquent guère le phénomène de la dépression, et cela affecte sa compréhension et surtout la manière dont elle est soignée.

Dans la plupart de cas la dépression est soignée avec la psychothérapie, avec des antidépresseurs, ou avec les deux. Malgré ces efforts et remèdes, beaucoup trop souvent, la dépression se prolonge, beaucoup trop de patients qui prennent des antidépresseurs ou font la psychothérapie continuent être dépressifs et cela malgré les soins suivis.

Cela traduit trop souvent une efficacité modeste des traitements ou des résultats mitigés.

Les facettes principales de la dépression sont :

- la facette biologique ou organique qui concerne le corps;

- la facette émotionnelle affective, qui concerne l’ensemble de nos réactions émotionnelles et les sentiments ; 

- et la facette cognitive, qui concerne les fonctions supérieures du cerveau comme l’attention, la concentration, l’analyse, la prise de décision, etc.

Pendant la dépression, tous ces aspects sont touchés. On voit donc que limiter la dépression à seulement 9 dimensions devient très réducteur.

 

La liste de 9 symptômes de la dépression

- l’humeur dépressive ;

- la diminution de l’intérêt pour les activités et la disparition du plaisir pour les activités agréables ;

- la modification de l’appétit alimentaire et du poids ;

- le trouble du sommeil ;

- ralentissement psychomoteur ou agitation ;

-  la fatigue ;

-  le sentiment de dévalorisation ;

- des difficultés d’attention, à penser ou de concentration ;

- des idées noires.

Selon les manuels diagnostiques (DSM 5 et CIM 10), la dépression devient une maladie quand la souffrance morale devient cliniquement significative, quand elle dure depuis plus de deux semaines, quand elle marque un changement par rapport au fonctionnement antérieur et quand elle entraîne une altération des activités, du fonctionnement social, professionnel, etc. Il faut aussi que les symptômes ci-dessus ne doivent pas pouvoir être mieux expliqués par un deuil et par les difficultés de la vie quotidienne.

Pour bien soigner la dépression il faut aller bien plus loin dans la compréhension des phénomènes....