Souffrance au travail

Souffrance au travail

Les causes de la souffrance au travail ont été considérées pendant longtemps comme étant individuelles, liées donc à la faiblesse psychologique des individus. Mais cette souffrance pouvait être expliquée également par l'interaction entre de fortes exigences du travail avec un faible niveau de décision et en l'absence du soutien social (modèle de Karasek et Theorell, 1990 et Johnson et al., 1991).


D'autres pistes on été avancées, comme le déséquilibre entre la perception qu'une personne a des contraintes imposées par son environnement et la perception qu'elle a de ses propres ressources pour y faire face. La souffrance apparaît donc selon cette vision lorsque la personne ne se sent plus adaptée, et qu’un fossé semble se dresser entre ses capacités, ses aspirations, et les exigences professionnelles. À cela s'ajoutent l’insécurité liée au marché du travail, et le désir de protéger sa vie privée. Ajoutons également la perception d’un déséquilibre entre les efforts consentis et les récompenses pour l’individu, en termes de gains financiers, estime, valorisation ...


Les dernières recherches dans le domaine de la souffrance au travail situent son origine à l'interface entre la sphère individuelle et celle sociale.

Programme d'Aide aux Employés

Les sources de vulnérabilité

Les signes d'une souffrance mentale au travail

Comment gérer la souffrance au travail

Comment se faire aider