Les outils diagnostiques

/32
492

Questionnaire de Angst 32

Veuillez évaluer les affirmations ci-après indépendamment de votre état actuel ou des périodes de dépression. On cherche à identifier des périodes survenues dans votre vie pendant lesquelles votre humeur n’était pas dépressive, mais un peu plus haute que d’habitude, périodes caractérisées par une série de manifestations que l'on cherche à déceler à travers les affirmations suivantes. Durant ces périodes de « haut » :

1 / 32

1- j’avais besoin de moins de sommeil

... si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous étiez plein d'énergie et n'éprouviez pas vraiment le besoin de dormir (parfois avec des nuits blanches et/ou des activités nocturnes) ?

2 / 32

2- j’avais davantage d’énergie ou d’initiative

...si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous vous sentiez plein d'énergie ou d'initiative ?

3 / 32

3- j'avais davantage confiance en moi-même

... si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous étiez plus confiant, plus courageux ?

4 / 32

4- mon travail me donnait plus de satisfaction

... si vous avez eu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous étiez plein d'énergie, vous étiez plus efficace au travail et donc vous en tiriez plus de satisfaction ?

5 / 32

5- j'étais plus sociable (je téléphonais plus souvent, je sortais davantage)

...si vous avez eu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous étiez plus sociable, plus orienté vers les autres...?

6 / 32

6-j'avais davantage envie de voyager et je voyageais plus souvent

...si vous avez eu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous aviez davantage envie de partir en voyage ?

7 / 32

7- j’avais tendance à conduire plus vite ou en prenant davantage de risques

... vous avez eu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous conduisiez plus vite ou plus dangereusement...?

8 / 32

8- je dépensais plus qu’à l’ordinaire ou je dépensais trop d’argent

... si vous avez eu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous dépensiez plus (ou trop) que d'habitude, avec des conséquences (dettes, achats compulsifs, achats inutiles)...?

9 / 32

9- je prenais davantage de risques (dans mon travail, financièrement ou dans la vie quotidienne

... si vous avez eu des périodes non-dépressives pendant lesquelles votre conduite quotidienne (travail, dépenses, engagements) était plus aventureuse ou comportait des risques ...?

10 / 32

10- j'avais un niveau plus élevé d’activité physique (sport, etc.)

... si vous avez eu des périodes non-dépressives pendant lesquelles votre niveau d'activité physique était plus important que d'habitude, et vous aviez tellement d'énergie que vous ressentiez le besoin de la dépenser ...?

11 / 32

11- je planifiais davantage de projets ou d'activités

... si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous étiez plein d'énergie et plus ouvert d'esprit vers les projets ou les activités ...?

12 / 32

12- j’avais davantage d’idées, ma créativité était accrue

... si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles votre esprit était plus créatif, avec davantage d’idées nouvelles...?

13 / 32

13- j'étais moins timide ou j’avais moins d’inhibitions

... si vous avez eu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous étiez plus expansif ou courageux...?

14 / 32

14- mon style vestimentaire et/ou mon maquillage avait des couleurs plus vives ou plus extravagantes qu’à l’ordinaire

... si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles votre apparence était plus osée ou extravagante...?

15 / 32

15- j'avais envie de rencontrer (ou je rencontrais) plus de monde

... si vous avez eu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous alliez plus vers les autres, vous sortiez plus ...?

16 / 32

16- mon intérêt et/ou désir sexuel étaient accrus

... si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles votre ardeur était importante, et vous ressentiez une envie (pulsion) sexuelle inhabituelle ...?

17 / 32

17- je flirtais davantage et/ou mon activité sexuelle était accrue

... si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous étiez plus ouvert(e) ou réceptif(ve) pour flirter ou pour les relations (intimes) ...?

18 / 32

18- j'étais plus bavard(e)

... si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles votre énergie débordante vous poussait à communiquer plus que d'habitude...?

19 / 32

19- je pensais plus rapidement

... si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous aviez tellement d'énergie que les pensées traversaient très vite votre esprit...?

20 / 32

20- je faisais plus de farces ou plaisanteries

... si vous avez eu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous vous sentiez tellement bien que vous en profitiez pour vous amuser...?

21 / 32

21- j'étais plus facilement distrait(e)

... si vous avez eu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous étiez distrait ...?

22 / 32

22- je m'engageais beaucoup dans de nouveaux projets

... si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous regorgiez de dynamisme et vous étiez plus ouvert pour vous lancer dans de nouveaux projets ...?

23 / 32

23- mes pensées passaient très rapidement d'un sujet à un autre

... si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous étiez tellement excité que vos pensées défilaient prestement de façon incontrôlée ...?

24 / 32

24- tout me paraissait plus facile et/ou allait plus vite qu’à l’ordinaire

... si vous avez eu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous aviez l'impression que tout était plus facile ou plus rapide que d'habitude...?

25 / 32

25- j'avais davantage tendance à m’impatienter et/ou à réagir de façon irritée

... si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous vous sentiez assez irritable, voire impatient(e) ...?

26 / 32

26- je pouvais être épuisant ou irritant pour les autres

... si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous tellement surexcité ou exalté que votre discours ou comportement épuisait ou irritait votre entourage...?

27 / 32

27- j'avais davantage tendance à me disputer avec d’autres personnes

... si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous vous sentiez confiant, combattant ou irrité, et vous étiez plus agressif ou hostile envers votre entourage ...?

28 / 32

28- mon humeur était euphorique, exagérément optimiste

... si vous avez connu des périodes non-dépressives de grand bien-être, d’euphorie et d’optimisme...?

29 / 32

29- je consommais davantage de café

... si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous ressentiez le besoin de consommer plus de café que d'habitude ...?

30 / 32

30- je fumais davantage

... si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous ressentiez le besoin de fumer plus que d'habitude...?

31 / 32

31- je consommais davantage d’alcool

... si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous ressentiez le besoin de boire plus d'alcool que d'habitude...

32 / 32

32- je consommais davantage de médicaments (calmants, anxiolytiques, stimulants, ...)

... si vous avez connu des périodes non-dépressives pendant lesquelles vous ressentiez le besoin de consommer plus de médicaments...?

0%

188

Test MDQ (Mood Disorder Questionnaire) Hirschfeld et al. (2000)

Le Mood Disorder Questionnaire ou MDQ est le prremier instrument de dépistage développé spécifiquement pour reconnaître la présence sur la vie de symptômes du trouble bipolaire de type I et II.
C'est un auto-questionnaire constitué ici de 16 questions, tirés de critères diagnostiques et de l’expérience clinique.

1 / 16

1. Avez-vous déjà connu une période au cours de laquelle vous n'étiez pas vraiment vous-même et... 

Par « période au cours de laquelle vous n'étiez pas vraiment vous-même » on se réfère à des périodes de changement de l’humeur, assorti d’une série de manifestations (voir la liste ici-bas)

2 / 16

2. ... vous vous sentiez tellement bien ou accéléré(e), au point que d'autres personnes pensaient que vous n'étiez pas dans votre état habituel ou que le fait d'être tellement accéléré(e) vous a attiré des ennuis ?

On veut savoir si pendant ces périodes de changement de l’humeur :

  • Vous vous sentiez tellement bien, dans un état de bien-être intense, voire euphorique, ou
  • Vous vous sentiez accéléré(e), ce qui veut dire que vos pensées passaient ou défilaient très vite dans votre tête
  • Et que cela se voyait ou vous a attirées ennuis… ?)

3 / 16

3. ... vous vous sentiez tellement irritable que vous avez insulté des gens ou que vous avez déclenché des bagarres ou des disputes ?

...que pendant ces périodes où vous vous trouviez dans un état marqué par l’irritabilité, elle a par conséquent entrainé des réactions d’hostilité par exemple : vous avez déclenché des bagarres ou des disputes ou insulté des gens … ?

4 / 16

4. ... vous vous sentiez beaucoup plus sûr(e) de vous que d'habitude ?

… on veut savoir si pendant ces périodes de changement de l’humeur vous aviez plus confiance en vous que d’habitude, si vous sentiez plus confiant que d’habitude ou plus sûr de vous-même que d’habitude… ?

5 / 16

5. ... vous dormiez beaucoup moins que d'habitude et vous trouviez que cela ne vous manquait pas vraiment ?

… on veut savoir si pendant ces périodes de changement de l’humeur, parce que vous aviez davantage d’énergie que d’habitude, vous ne ressentiez pas le besoin de dormir. Vous dormiez beaucoup moins que d'habitude et vous trouviez que le sommeil ne vous manquait pas vraiment… ?

6 / 16

6. ... vous étiez beaucoup plus loquace ou parliez plus vite que d'habitude ?

… on veut savoir si pendant ces périodes de changement de l’humeur, vous étiez plus bavard que d’habitude, ou si vous parliez plus vite que d’habitude

7 / 16

7. ... les pensées défilaient rapidement dans votre tête ou vous ne pouviez pas ralentir le cours de votre pensée ? 

… on veut savoir si pendant ces périodes de changement de l’humeur vous vous sentiez accéléré(e), cela veut dire que les pensées passaient ou défilaient très vite dans votre têteau point de ne pouvoir les ralentir… ?

8 / 16

8. ... vous étiez si facilement distrait(e) par tout ce qui se passait autour de vous, au point d'avoir de la peine à vous concentrer ou à rester sur une idée ?

… on veut savoir si pendant ces périodes de changement de l’humeur vous vous sentiez facilement distrait(e), si vous aviez de la peine à vous concentrer… ?

9 / 16

9. ... vous aviez beaucoup plus d'énergie que d'habitude ?

… on veut savoir si pendant ces périodes de changement de l’humeur vous aviez davantage d’énergie que d’habitude… ?

10 / 16

10. ... vous étiez beaucoup plus actif(ve) ou faisiez bien plus de choses que d'habitude ?

… on veut savoir si pendant ces périodes de changement de l’humeur (parce que vous aviez davantage d’énergie que d’habitude) vous étiez beaucoup plus actif(ve) ou faisiez bien plus de choses que d'habitude… ?

11 / 16

11. ... vous étiez beaucoup plus sociable ou ouvert(e) que d'habitude, par exemple, vous téléphoniez à des amis au milieu de la nuit ?

… on veut savoir si pendant ces périodes de changement de l’humeur votre ouverture vers les autres, votre sociabilité était plus grande que d’habitude, sous forme des manifestations comme téléphoner à des amis au milieu de la nuit… ?

12 / 16

12. ... vous étiez beaucoup plus intéressé(e) par la sexualité que d'habitude ?

… on veut savoir si pendant ces périodes de changement de l’humeur votre libido était plus importante que d'habitude, ou si vous étiez beaucoup plus intéressé(e) par la sexualité que d'habitude… ?

13 / 16

13. ... vous faisiez des choses inhabituelles pour vous ou que d'autres personnes auraient pu considérer comme excessives, stupides ou risquées ?

… on veut savoir si pendant ces périodes de changement de l’humeur vous avez fait des choses inhabituelles qui auraient pu être considérées par d'autres personnes comme excessives, stupides ou risquées… (comme conduire plus vite que permis, etc.) ?

14 / 16

14. ... les dépenses que vous avez faites vous ont causé des problèmes ou en ont causé à votre famille ? 

… on veut savoir si pendant ces périodes de changement de l’humeur vous avez dépensé trop d’argent et donc des dépenses qui ont causé des problèmes à vous ou à votre famille… ?

15 / 16

15. Si vous avez coché "Oui" à plus d'une question ci-dessus, plusieurs d'entre elles sont-elles survenues au cours de la même période ?

16 / 16

16. À quel point cette situation vous a-t-elle causé des problèmes – comme être dans l'incapacité de travailler ; avoir des problèmes familiaux, financiers ou légaux ; vous impliquer dans des disputes ou des bagarres ?

Your score is

0%

137

Questionnaire de screening pour le spectre bipolaire (Goldberg)

Ce questionnaire est conçu pour détecter la possibilité d'un trouble du spectre bipolaire chez les individus, âgés de 18 ans ou plus, qui ont connu au moins une dépression assez grave leur ayant causé une détresse et/ou une atteinte à leur fonctionnement, que ce soit à la maison, au travail, à l'école ou dans leurs relations sociales.

Pour chaque proposition, merci d’entourer le chiffre qui vous correspond le mieux, en vous aidant de l'échelle suivante :

1 / 12

1- Parfois, je suis beaucoup plus bavard ou je parle beaucoup plus rapidement que d'habitude

« Parfois » ne signifie pas aujourd’hui ou dans la période actuelle. Il s’agit de préciser si vous avez connu des périodes brèves (des heures ou des journées) dans votre vie, pendant lesquelles vous étiez plus bavard ou vous parliez beaucoup plus rapidement que d’habitude. Le mot d’habitude indique ici le repère de comparaison. C’est donc par rapport à votre niveau habituel que vous devez identifier ces éventuelles augmentations du débit verbal ou de la vitesse verbale (beaucoup plus vite), survenues « parfois » dans votre passé.

2 / 12

2- A certains moments j'ai été beaucoup plus actif ou j’entreprenais beaucoup plus de choses que d'habitude

« À certains moments » ne signifie pas aujourd’hui ou dans la période actuelle. Il s’agit de préciser si vous avez connu des périodes (des heures ou des journées) dans votre vie, pendant lesquelles vous étiez beaucoup plus actif ou vous faisiez beaucoup plus de choses que d'habitude. « Beaucoup plus » est une expression quantitative de nuance. Le mot « d’habitude » indique ici le repère de comparaison. C’est par rapport à votre niveau habituel d’activité que vous devez identifier d’éventuelles augmentations de votre activité, survenues « à certains moments » de votre passé.

3 / 12

3- Certaines fois, je me sens très accéléré ou irritable

« Certaines fois » ne signifie pas aujourd’hui ou dans la période actuelle. Il s’agit de préciser s’il vous est arrivé d’avoir ou si vous avez eu des moments pendant lesquels vous vous sentiez très accéléré(e) ou irritable. La question concerne deux points : la vitesse à laquelle vos pensées traversent votre esprit « certaines fois » et l’irritabilité. Le mot « très » indique le niveau supérieur de la vitesse des pensées par rapport à celui habituel. Irritable signifie : nerveux, susceptible, irascible ou coléreux.

4 / 12

4- A certains moments, j’ai ressenti une humeur haute (exaltée) et basse (dépressive)

« À certains moments » ne signifie pas aujourd’hui ou dans la période actuelle. Il s’agit de préciser si vous avez connu des périodes dans votre vie pendant lesquelles votre humeur a changé en peu de temps : à savoir, quand elle était haute (exaltée) et peu de temps après basse (dépressive), ou vice-versa.

5 / 12

5- Parfois j'ai été beaucoup plus intéressé par le sexe que d'habitude

« Parfois » ne signifie pas aujourd’hui ou dans la période actuelle. Il s’agit de préciser si vous avez connu des périodes (des heures ou des journées) dans votre vie, pendant lesquelles vous avez remarqué une libido plus exagérée que d’habitude. Le mot « d’habitude » indique ici le repère de comparaison.

6 / 12

6- La confiance en moi part d’un grand doute vers une immense confiance

Il faut indiquer s’il vous arrive d’avoir des variations (des états opposés) de votre confiance en vous : certaines fois vous doutez de vous, d’autres fois vous êtes très confiant.

7 / 12

7- Il m’est arrivé de connaître d’importantes variations dans la quantité ou la qualité de mon travail.

« À certains moments » ne signifie pas aujourd’hui ou dans la période actuelle. Il s’agit de préciser si vous avez connu des périodes (des heures ou des journées) dans votre vie, pendant lesquelles vous étiez beaucoup plus actif ou vous faisiez beaucoup plus de choses que d'habitude. « Beaucoup plus » est une expression quantitative de nuance. Le mot « d’habitude » indique ici le repère de comparaison. C’est par rapport à votre niveau habituel d’activité que vous devez identifier d’éventuelles augmentations de votre activité, survenues « à certains moments » de votre passé.

8 / 12

8- Certaines fois, sans raison apparente, je me mets très en colère ou je suis hostile

« Certaines fois » ne signifie pas aujourd’hui ou dans la période actuelle. Il faut préciser si vous avez des moments ou des périodes pendant lesquels vous réagissez avec une hostilité ou une colère disproportionnée par rapport à la situation.

9 / 12

9- Tantôt je me sens mentalement sans intérêt et tantôt très créatif

Il s’agit de préciser s’il vous arrive de constater des variations (des états opposés) de votre imagination et de votre créativité, à savoir certaines fois vous vous sentez mentalement sans intérêt, et d’autres fois, vous êtes très créatif.

10 / 12

10- Parfois, je suis très intéressé par le monde extérieur, et à d’autres moments, j’ai envie de solitude

Il faut préciser s’il vous arrive d’avoir des variations (des états opposés) de votre sociabilité : parfois vous aimez fréquenter des gens (sortir, accompagner, participer, etc.) et d’autres fois, vous préférez qu’on vous laisse seul(e) et tranquille, parce que vous n’êtes pas en forme.

11 / 12

11- À certains moments, je suis très optimiste, à d’autres, très pessimiste

« À certains moments » ne signifie pas aujourd’hui ou dans la période actuelle.Il s’agit d’indiquer s’il vous arrive de connaître des variations importantes (des états opposés) : parfois vous êtes très optimiste, d’autres fois vous êtes très pessimiste. Le mot « très »indique des fluctuations significatives et observables dans l’optimisme vs pessimisme.

12 / 12

12- Parfois, je me montre plus triste et inquiet, alors que d'autres fois je suis excessivement joyeux et plaisantin

Il faut indiquer s’il vous arrive d’avoir des variations (des états opposés) de votre humeur : parfois vous êtes triste et inquiété(e) et d’autres fois vous êtes en pleine forme et vous profitez (vous riez et plaisantez) excessivement. Le mot « excessivement » indique une certaine exagération par rapport au niveau habituel d’interactivité sociale.

Your score is

0%

MDS10

Comment vous sentez-vous aujourd’hui ? Veuillez répondre avec le chiffre qui correspond le plus à votre état.

1 / 10

1. Énergie vs Fatigue

... physiquement, vous avez plus, moins ou autant d'énergie que d'habitude ?

2 / 10

2. Besoin et envie de dormir 

... hier soir, j'avais plus ou moins besoin/envie de dormir que d'habitude ?

3 / 10

3. Humeur

... vous sentiez-vous plus ou moins heureux que d'habitude ?

4 / 10

4. Confiance en soi

... aviez-vous plus ou moins confiance en vous que d'habitude ?

5 / 10

5. Optimise vs Pessimisme

... étiez-vous plus optimiste vous pessimiste ces derniers jours ?

6 / 10

6. L'image de moi

... aviez-vous une image de vous plus positive ou plus négative que d'habitude ?

7 / 10

7. Dynamisme

... bougiez-vous plus, étiez-vous plus actif que d'habitude ?

8 / 10

8. Les activités agréables
... éprouviez-vous plus ou moins de plaisir à réaliser vos activités agréables quotidiennes ?

9 / 10

9. Sociabilité

... aviez-vous plus ou moins envie de sortir et rencontrer les autres que d'habitude ?

10 / 10

10. Sexualité, désir, activité sexuelle

... aviez-vous plus ou moins de désir et d'activité sexuelle que d'habitude ?

Recevez le résultat de vos tests

Your score is

0%

Mon profil santé

Pour accéder à votre profil santé et ainsi suivre l’évolution de votre thérapie, connectez-vous.